Cuba, la plus grande île des Caraïbes, toute en longueur un peu comme un crocodile, avec des milliers de kilomètres de plages et de nombreux ilots ou « cayos ». Nous n'avons visité que le Nord-Ouest et le centre, le sud se rapprochant de ce que nous connaissons en vivant aux Antilles.

Climat tropical, cela ne nous change pas beaucoup !

Cuba est sans doute une des régions des Caraïbes les plus saines après les Antilles françaises. Aucun vaccin n'est obligatoire. Il faut se protéger des moustiques qui sont très nombreux et agressifs, surtout en été. Mais ça, nous avons déjà l’habitude aussi !

 

carte         carte_cuba

 

Le métissage est particulièrement réussi entre l’Espagne et l’Afrique tant dans la musique, la cuisine,  que l’architecture.

- Superficie : 109 980 km².

- Population : 11,5 millions d'habitants. Densité : 102 hab/km².

- Capitale : La Havane (3 millions d'habitants avec la banlieue).

- Villes principales : Santiago de Cuba, Camagüey, Cienfuegos, Santa Clara, Holguín.

- Langue officielle : l'espagnol.

 

Le régime, sorte de « dictature de velours », empêche les Cubains d’être réellement libres, et la jeunesse, qui n’a pas connu la révolution, aspire à d’autres horizons. Pourtant il faut  souligner que beaucoup de services à la population sont peu chers (transports, spectacles, électricité, loyers, etc.), voire totalement gratuits (médecine, éducation). La santé publique est l'une des grandes réussites du socialisme cubain, accessible à tous et complètement gratuite.

 

minEl Che Plaza de la Revolucion La Havane   minVacances Cuba Avril 2003_0138

 

L'économie cubaine doit beaucoup de ses difficultés à l'embargo sur le commerce, certes, mais aussi à l'inefficacité du système économique. Après la chute du bloc de l'Est, l'île s'est retrouvée isolée.

L'un des effets inattendus de l'embargo est que Cuba est un musée automobile géant ...

 

minBelle Américaine Cuba Avril 2003 minBelle Américaine Trinidad Avril 2003

  

 

Depuis plusieurs années, l’industrie touristique cubaine a connu une très forte croissance et on assiste au développement de la micro-entreprise. Une loi autorise les particuliers à héberger des étrangers chez eux moyennant finances, taxes en contrepartie pour le gouvernement. Les « casas particulares » une façon agréable de visiter le pays au contact des habitants même si le confort n’est pas toujours au rendez-vous. Il y a d’ailleurs de nombreux « rabatteurs » qui prennent une com au passage.

En hôtellerie il y a des chaines internationales, des établissements de luxe, ou des hôtels rénovés. La Havane reste chère.

Nous avons donc pu échanger avec les habitants de l’île, mais toute forme de critique du régime est toujours formellement prohibée, et chacun reste sur la réserve.

 Les choses ont évolué, il y a des autorisations de sortie du pays, et même des visas : les Cubains exilés sont devenus officiellement pour La Havane « membres de la communauté cubaine de l'extérieur ». Communauté qui contribue à faire vivre la population restée au pays .Tout Cubain qui s'exile, ou presque, débarque un jour à Miami. Dans cette ville de Floride, un des plus grands quartiers s'appelle Little Havana.

Mais nous avons quand même expérimenté une fois aussi le grand luxe d'un hôtel "all inclusive" sur le "cayo Coco" clientèle de riches canadiens, farniente, cocktails et discothèque à gogo ... juste une parenthèse.

 

Cuba est loin d'être une destination gastronomique, on mange souvent la même chose : poulet, riz, haricots noirs ... et du porc. C'est la base de la cuisine dite « créole » que nous connaissons bien. Mais Cuba est cependant le pays de la langouste...

 

Les conditions de transport restent un problème majeur à Cuba. Les voitures circulent peu et sur de courtes distances, les trains sont rares et les bus sont pris d'assaut... Résultat : les Cubains passent leur temps à marcher, à faire du stop au bord de la route ou la queue dans les gares. Tous les moyens sont bons pour avancer un peu.

 Par contre conduire de nuit est fortement déconseillé, les routes sont en très mauvais état, et nous avons expérimenté la conduite en évitant les nids d'autruche qui apparaissent soudain dans les phares de la voiture et même une autoroute où l'on roule à 130 qui d'un seul coup disparait pour laisser place à une piste couverte de gravillons ... 

Le camion, avec sa grande benne à l'arrière, s'est révélé très pratique pour le transport des Cubains qui s'y entassent comme des anchois. Très pratique, mais à condition que la distance ne soit pas trop longue. Car non seulement le camion ne roule pas bien vite, mais en plus il s'arrête à tous les croisements.

Comme on avait loué une voiture, on a joué le jeu du « transport local », cela nous a permis de rencontrer une enseignante et une famille de Trinidad avec qui nous avons correspondu pendant un certain temps même après les vacances.

 

minFamille de Trinidad2

La fille de la famille devait se préparer à fêter ses 15 ans l'année suivante, à Cuba cette fête revet une importance particulière.

La fête des 15 ans marque pour la jeune fille la fin de l'adolescence. La tradition demeure obligatoire, même pour les plus pauvres. Elle représente un lourd investissement, location voiture, photographe professionnel, location robe, grande réception. Parfois, des familles entières se privent afin de pouvoir célébrer cet événement.

La quinceañera arrive dans son habit de fête, souvent dans les tons roses ... on déclare régulièrement que les deux dates les plus importantes dans la vie d'une femme sont ses quinze ans et son mariage.

minVacances Cuba Avril 2003_0150

 

La Havane

Le capitol

minCapitole 1 La Havanne  minCapitole depuis le Prado

minVacances Cuba Avril 2003_0048    minHotel Inglaterra

 

 

minGran Téatro La Havanne  minVacances Cuba Avril 2003_0051

minVacances Cuba Avril 2003_0140

La vieille Havane découverte en calèche

 

minCapitole depuis plaza vieja La Havanne Avril 2003   minFamille Calèche La Havanne Avril 2003

 

ou en coquille d'oeuf ...

minVacances Cuba Avril 2003_0053    minVacances Cuba Avril 2003_0057

en taxi

minVacances Cuba Avril 2003_0141

 

minVacances Cuba Avril 2003_0038   minVacances Cuba Avril 2003_0044  

minVacances Cuba Avril 2003_0043    minPlaza del Armas La Havanne Musiciens de rue

 

 

Le Castillo de la Real Fuerza

minCastillo de la real fuerza La Havanne Avril 2003

Edificio Bacardi

minEdificio Bacardi La Havanne

Le malecon et les forteresses en arrière plan

minEnfants Malecon La Havanne     minVacances Cuba Avril 2003_0061

minMalecon La Havanne Avril 2003  minVacances Cuba Avril 2003_0059

 

L'Ouest, Viñales  et Pinar del Río

 2     minPinar del Rio Musée

 

minRestaurant Manaca Iznaga Trinidad  

 

C’est à Pinar del Río, la province doit son nom aux forêts de pins qui bordent le Rio  à l’ouest de Cuba, que l’on trouve les plantations de tabac qui sert à la fabrication des cigares les plus fins du monde.

 

1     

 

Bon, là c’est juste pour la photo bien sûr !

minMorganne Havanne Avril 2003   minRomain Havane

 

Ces plantations ne constituent qu’une partie de l’attrait magique de la région : la vallée fertile de Viñales est encerclée de montagnes et son paysage est parsemé d'affleurements rocheux karstiques spectaculaires, les mogotes (montagnes de calcaire rondes)

C'est aussi l'endroit le moins développé de l'île.

  5  6

 

Nous nous sommes fait plaisir avec un hôtel au coeur des Mogotes : Los Jasmines ...

 

  11  8

9  10

4

 

Les nombreuses grottes disséminées sur les pentes des buttes de la vallée de Viñales ont été habitées pendant plusieurs siècles avant l'arrivée des conquérants espagnols, nous sommes partis en découvrir une à cheval, et nous nous y sommes même baignés dans une obscurité presque totale, brrrrr … et pas seulement à cause de la fraicheur de l’eau !

 7   3

 

Le Centre, Trinidad

Trinidad  fut fondée en 1514 par le conquistador espagnol Diego Velázquez de Cuéllar et a longtemps vécu grâce à la canne à sucre et au commerce des esclaves.

Son centre historique restauré est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1988.

Les rues pavées et les maisons aux couleurs pastel contribuent à donner l'impression que le temps s'est arrêté depuis l'époque coloniale.

Les bâtiments autour de la  Plaza Mayor témoignent de la richesse des propriétaires de l'époque.

 

minFord T Trinidad    

minMarché Trinidad

 

 

 minFamille à Trinidad      minMusée de la lutte contre les bandits Trinidad

 

minRuelle Trinidad Avril 2003   minruelle Trinidad3

 

minTorre Iznaga Trinidad  minVacances Cuba Avril 2003_0117

minTrinidad Musée de la lutte contre les bandits  minTrinidad Palacio Canterro

 

minTrinidad Rolling Chairs

 

minVacances Cuba Avril 2003_0111   minVacances Cuba Avril 2003_0116

 

minVacances Cuba Avril 2003_0118  minVacances Cuba Avril 2003_0135

 

minVacances Cuba Avril 2003_0146

 

Cuba c'est un petit air d'Espagne aux Antilles !