De par ses caractéristiques ethniques et climatiques, l’aspect de certains de ses paysages ainsi que la singularité de son passé au sein du Brésil, le Rio Grande do Sul est parfois qualifié d’Europe brésilienne. Les habitants du Rio Grande do Sul sont nommés les Gaúchos, terme désignant à l’origine les gardiens de troupeaux de la Pampa, issus du métissage entre les Portugais, les Espagnols, les Noirs et les populations indigènes. La présence de plusieurs millions de descendants de colons allemands, italiens et slaves arrivés entre le milieu du XIXe et le début du XXe siècle, dont beaucoup continuent de parler des dialectes allemands et italiens, une architecture utilisant parfois la technique des colombages, le luthéranisme pratiqué dans certaines communautés villageoises et la plus importante production vinicole du Brésil, un climat subtropical tempéré contribuent à ce que Grande do Sul se présente comme l’Europe brésilienne ainsi que le considèrent également les autres Brésiliens.

 

Porto Alegre est la capitale de l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil, sise entre le rio Guaíba et ses nombreuses îles, et plusieurs morros couverts de végétation, et composée de quatre-vingt-quatre quartiers.

Gramado, parmi les destinations touristiques nationales les plus prisées des Brésiliens. D’abord par ses origines européennes. Fondée à la fin du 19e siècle  par des brésiliens, Gramado a ensuite accueilli au 20e bon nombre de colons allemands et italiens et même quelques suisses. La ville ressemble aux stations de montagne que nous connaissons, avec son style architectural pittoresque et ses rues bordées d’arbres : bienvenue dans les Alpes ! un paysage urbain bien différent des grandes villes brésiliennes. Gramado est réputée… pour la fondue au fromage. la région est l’une des seules du Brésil où l’on produit du vin.

Le bondinho, l’équivalent de nos télécabines, pour admirer la vue sur la Cascata do Caracol (“Cascade de l’escargot”).

Canela La dénomination de la commune vient d'un arbre de cannelle (canela, en portugais) qui était anciennement situé sur le territoire de l'actuelle municipalité, et sous lequel faisaient halte et se reposaient les conducteurs de bétail au xIxe siècle.

 

Le parc national d'Aparados da Serra est une réserve naturelle dans une région de canyons de la serra Geral, à cheval sur les États du Rio Grande do Sul et de Santa Catarina.

Le parc fut créé le 17 décembre 1959 notamment pour protéger le canyon d'Itaimbezinho,d’ une longueur d'environ 5 800 m, avec une largeur maximale de 2 000 m et une hauteur maximale d'environ 720 m ; il est traversé par le cours d'eau Perdizes

Santa Catarina est un État du sud du Brésil ; sa capitale est Florianópolis. Il est situé entre l'État du Rio Grande do Sul au sud et l'État du Paraná au nord. À l'ouest, il partage une frontière avec l'Argentine. Son nom vient de l'île de Santa Catarina. L'État fut créé avec l'arrivée des Espagnols sur l'île de Santa Catarina en 1542. Les Portugais en prirent le contrôle en 1675. La colonie de Santa Catarina fut établie en 1738. La région connut plusieurs vagues d'immigration venant de l'Europe, principalement de l'Allemagne (à partir du xixe siècle) mais aussi de l'Italie, de la Pologne et de la Russie, et, depuis les années 1950, du Japon. Le relief de l'État est très contrasté, le littoral est formé de plaines côtières, de petites baies et d'îles, en revanche, l'intérieur des terres est une région 

montagneuse dont l'altitude peut atteindre 1 800 m. Cela se répercute sur le climat, les côtes sont sous un climat tempéré chaud humide (moyennement chaud (18 °C et humide) alors que dans les régions montagneuses, le climat montagnard s'impose avec des hivers apportant neige et gelées. C'est d'ailleurs l'État du Brésil le plus froid.

 

Florianópolis est une destination touristique renommée du sud du Brésil, notamment en raison de ses nombreuses plages. Il s'agit de l'une des villes brésiliennes les plus réputées pour sa qualité de vie parmi les capitales d'État du Brésil, notamment au regard du développement humain et de la sécurité.

 

Blumenau, de nos jours, cette ville est célèbre pour maintenir vivantes les coutumes germaniques de ses fondateurs. Elle attire les touristes tant pour son passé historique que pour ses richesses naturelles. En 1983 a eu lieu la première Oktoberfest de Blumenau à l'instar de celle de Munich. La raison en était qu'il fallait trouver des ressources financières pour les reconstructions nécessaires après la grande inondation de 1983. Au cours de ces dernières années la fête a réuni plus de 600.000 visiteurs, s'établissant en importance comme la deuxième fête populaire après le Carnaval de Rio.

 

São Francisco do Sul est la troisième ville la plus ancienne du Brésil, son occupation remontant à l'époque de la découverte du pays. Elle fut fondée en 1504 par le français Binot Paulmier de Gonneville, la ville présente de très belles constructions coloniales.

 

Curitiba

 

Morretes